Congés annuels du 19/07 au 17/08. Expéditions suspendues jusqu'au 5 septembre.
clear

Notre histoire

Graziella était apprentie vendeuse lorsque Bruno a été embauché comme pâtissier. Le lieu de leur rencontre : la pâtisserie la plus réputée de Troyes. Le jeune couple ne s’est dès lors plus jamais quitté.

illustration-col1-1.png
illustration-col2-2.png

Au bout d’une dizaine d’années, les hasards de la vie, prenant l’aspect d’une affaire à saisir, emmènent Bruno et Graziella au pays de Gex. Là, au pied du Haut-Jura, ils dirigent pendant dix-huit années une pâtisserie-salon de thé, où Bruno a tout loisir d’exercer ses talents de chocolatier.

illustration-col2-2.png

A la fin des années 2010, mari et femme reviennent dans l’Aube, leur terre natale. Une nouvelle opportunité s’offre à eux : reprendre une boulangerie située à côté de Troyes. Bruno réapprend à faire du pain, lui dont les parents étaient boulangers ! Il est notamment le premier à fabriquer une baguette Label Rouge dans le département de l’Aube. La réputation de la boulangerie s’accroît au fil des ans et enfle tellement qu’une proposition de rachat parvient aux époux Brocheton.

illustration-col1-2.png
illustration-col2-3.png

Dans le même temps, ceux-ci apprennent qu’une chocolaterie artisanale, dont les propriétaires aspirent à prendre leur retraite, est à vendre. Le courant passe tout de suite entre les cédants et les futurs repreneurs. L’affaire se conclut rapidement, et la chocolaterie change de mains officiellement le 1er février 2018. Le couple Brocheton succède au couple Charpot dans une parfaite harmonie.

Le passage de témoin entre les fondateurs de la chocolaterie et leurs successeurs s’est effectué de la meilleure des façons. Unis par le même feeling, les deux couples ont travaillé ensemble pendant trois mois, le temps pour Jean-Philippe et Martine Charpot de transmettre tout leur savoir-faire et toutes leurs recettes à Bruno Brocheton. Le temps aussi pour Graziella d’apprivoiser son nouvel environnement et de conquérir le cœur de la clientèle. Ce changement dans la continuité s’exprime à travers un nom : celui de la chocolaterie Charpot, que les époux Brocheton ont eu la sagesse et la modestie de ne pas débaptiser, en hommage à la qualité du travail de leurs prédécesseurs et à la renommée de cet établissement fondé en 2005. M. et Mme Charpot sont devenus les premiers clients et les plus fervents supporters de M. et Mme Brocheton !

Bruno Brocheton,
artisan
chocolatier

« Je suis passionné par mon métier et prends un vif plaisir à l’exercer. Je suis comme habité par lui. J’y pense sans cesse, même après le travail. J’apprécie son côté créatif et artistique. Je suis toujours en quête d’innovation et de nouvelles recettes. Ma philosophie personnelle repose sur deux principes simples : j’aime les bonnes choses bien faites, et j’aime faire plaisir à mes clients. »

Graziella Brocheton,
gérante de la
chocolaterie Charpot

« Je m’attache à instaurer un climat familial dans la boutique. Une grande partie de notre clientèle est d’ailleurs fidèle au magasin depuis de nombreuses années. Rien ne me plaît davantage que de discuter avec elle. Je suis très attentive aux retours des clients sur nos produits. J’aime le contact, les relations humaines, en restant simple et naturelle. Bref, j’aime les gens ! »

Nos valeurs

La chocolaterie Charpot est fière de fabriquer des chocolats artisanaux, frais et de saison. La quasi-totalité sont faits maison avec des produits de qualité achetés auprès de notre fournisseur exclusif en cacaos, la société Valrhona. Artisan chocolatier maître de son art, Bruno Brocheton travaille une vingtaine de variétés différentes de chocolats : noirs, blanc, au lait, et même blond. Comme un peintre qui joue avec sa palette de couleurs, l’artisan chocolatier confectionne ses chocolats par petites touches. C’est aussi un compositeur, dont chaque bonbon exprime une note ou une harmonie différente. La mosaïque de chocolats qui s’étale en vitrine s’apparente dès lors à une symphonie ou à un tableau de maître, selon que l’on a la fibre musicale ou la sensibilité picturale.